La myxomatose : un virus mortel pour le lapin.

La myxomatose est un virus très résistant et mortel chez le lapin. Cette maladie affecte les lapins de garennes et les lapins domestiques. Les lièvres et les autres lagomorphes sont très rarement touchés par la myxomatose.

Elle se transmet par les puces, les moustiques, mais aussi par contact génital, oculaire, ou par un partage de litière entre plusieurs lapins (le virus reste dans les excréments). Ses symptômes sont assez difficiles à regarder (c’est pourquoi nous ne mettrons pas de photo de lapin contaminé). On constate que les yeux sont touchés et que des myxomes cutanés apparaissent. La myxomatose ne se transmet ni à l’homme, ni aux autres animaux.

Myxomatose
La myxomatose peut se transmettre par un simple contact oculaire.

Quelle est l’origine cette affreuse maladie?

Ce virus a été découvert en Amérique du sud. Il a ensuite été utilisé pour tenter de réduire les populations de lapins à travers le monde, sans réel succès. C’est en France, que le Docteur Armand Delille, désirant lutter contre l’infestation de son domaine, inocula le virus à quelques lapins. Il pensait contrôler l’épidémie, mais ce ne fut pas le cas. En moins d’une décennie, le virus contamina toute l’Europe. Entre 1952 et 1955, 90 à 98% des lapins de France furent tués par la myxomatose.

Aujourd’hui contenu, le virus n’en reste pas moins dangereux.

Quels sont les symptômes de la myxomatose?

Les symptômes sont très sévères chez le lapin européen. La myxomatose prolifère en automne et en été. Après une période d’incubation de 8 à 10 jours, la maladie se traduit, dans sa forme aiguë, par l’apparition de nodules (les myxomes), des gonflements, une inflammation des paupières, ainsi qu’une conjonctivite.

Dans sa version atténuée, des nodules apparaissent mais disparaissent en quelques semaines. Il existe également une forme chronique qui se présente un peu comme le coryza. On constate alors une inflammation des paupières et de petits nodules.

Est-ce que la myxomatose se soigne?

Malheureusement, cette maladie ne se soigne pas. Il est simplement possible de la rendre moins douloureuse pour l’animal, en traitant ses symptômes. Cependant, il existe un vaccin très efficace en prévention de la myxomatose. Il est conseillé de l’administrer aux périodes de prolifération des puces et des moustiques, qui peuvent contaminer le lapin.

Pour plus d’informations, demandez conseil à votre vétérinaire.

Source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *